Dan Peterman / Vestiges d’habitat antique

Dan Peterman, With carrying Case Series, suite of five, 1990-1992, 5 valises avec leur moulage interne, résine polystyrène laquée, Collection : Angoulême, FRAC Poitou-Charentes Dan Peterman, With carrying Case Series, suite of five, 1990-1992

5 valises avec leur moulage interne, résine polystyrène laquée
Collection : FRAC Poitou-Charentes

Dan Peterman, né en 1960 à Minneapolis, vit et travaille à Chicago. Les projets et sculptures de cet artiste plasticien traduisent sa réflexion sur des problèmes de la société postindustrielle, relatifs à la consommation et à la pollution de l’environnement. Dans son œuvre With carrying Case Series (1990-92), composée de cinq valises à outils et de leur moulage intérieur en plastique recyclé, Dan Peterman exprimerait ainsi la victoire de l’empreinte en plastique face à l’original, témoin de la rapide obsolescence de la technologie.

 

Vestiges d’habitat antique, 1er-5e siècle

Vestiges d’habitat antique, 1er-5e siècle, Poitiers, Musée Sainte-CroixPoitiers, Musée Sainte-Croix

Les vestiges d’habitations d’époque romaine, conservés in situ ont été découverts en 1970 lors des fouilles archéologiques préalables à la construction du musée et furent alors intégrés dans le bâtiment par l’architecte Jean Monge. La succession de différentes constructions est visible, les récentes occultant parfois les précédentes et témoignant de l’occupation continue du quartier. Ainsi des peintures murales qui représentent des feuillages libres et une pomme de pin furent masquées par une maçonnerie des 3e-5e siècles.

 

Confrontation

La rencontre entre des vestiges archéologiques, témoins lacunaires d’un habitat passé, et les valises de Dan Peterman, invite à s’interroger sur le contenu et le sens de ces deux réalisations. D’une part, dans l’habitation gallo-romaine, en dépit d’un contexte architectural fragmentaire, les peintures murales attestent une présence humaine passée. D’autre part, les valises sont les contenants d’objets utilitaires: certains ont fait partie de notre quotidien, d’autres restent inconnus. Bien qu’aujourd’hui désuets, ces outils reprennent vie pour ceux qui auraient pu les utiliser. L’imaginaire intervient pour reconstituer ces manques.

  Julien Chiquet 
Master 1 CHPS, Mondes modernes et contemporains – Université de Poitiers

 

Œuvres suivantes

 

Recherche

Menu principal

Haut de page